banniere

  • Liens
  • Blog
  • Accueil


Rouge Queue Noir

Phoenicurus ochruros

Longueur : 14-15 cm

Poids : 14-20 g

Longévité : Jusqu’à 8 ans


Habitat

Le Rouge-queue noir est une espèce qui vit surtout dans les endroits rocheux, mais aussi sur les immeubles et les monuments dans les villes et les villages.

Le mâle adulte a le plumage gris ardoisé sur les parties supérieures, y compris sur la calotte, avec une teinte plus sombre sur les ailes.  Les rémiges sont gris foncé à noirâtre avec des liserés blancs formant des taches blanches visibles quand les ailes sont fermées.
Le croupion est rouge orangé. Les rectrices centrales sont noirâtres alors que les rectrices externes sont rouge orangé.
Sur les parties inférieures, la face, la gorge et la poitrine sont noirâtres. L’abdomen et les flancs sont gris ardoisé. Le bas de l’abdomen et les sous-caudales sont rouge orangé.

Le bec mince est entouré de plumes sétifères bien visibles. Bec, yeux, pattes et doigts sont noirs.

Alimentation

Il est insectivore et ses terrains de chasse préférés se situent aux alentours des étables et des puits, car il y trouve quantités d'insectes et de larves qu'il attrape au vol ou à terre pour en nourrir ses petits. En automne, il se nourrit également de baies, lorsqu'il ne trouve plus assez d'insectes.

Voix

Le Rouge-queue noir émet des « tsip » nets, parfois en séries « tsip-tsip-tsip », en tant que cri de contact et d’alarme. En défense du territoire, il lance des « tuc » durs.
Quand l’oiseau se sent réellement menacé, il émet une combinaison des deux sons « tsip-tk-tk ».
Pendant les parades nuptiales et les disputes, il lance des sifflements courts et des bavardages rapides.     
Le chant est variable, avec quelques imitations, et composé de gazouillis faibles commençant souvent par la note « tsip », suivie d’un « truee-truee-truee » roulé.